Café Joyeux, le premier spot bordelais où les serveurs sont porteurs d’un handicap

il y a 11 mois

Slide

Ouvert entre deux confinements, cette souriante maison a conquis la rue Sainte-Colombe. Des excellents cookies trois chocolats du petit déjeuner aux lasagnes mozzarella pesto du dîner, sans oublier l’happy hour, de lumineux serveurs en situation de handicap mental et cognitif nous régalent du matin au soir. Zoom sur le charmant Café-restaurant devenu un des QG du quartier.

Café Joyeux terrasse bordelaise

Michael Boudot

Un joyeux café gourmand de quartier au décor chiadé

Une remarquable devanture bleu roi, de vibrants néons jaunes et une agréable terrasse faisant face à la Cueva et au Strafish, égaie depuis quelques mois l’angle de la Rue Sainte Colombe. On y sert le café du matin, que l’on accompagne de succulents cookies ou de croustillants brownies. À l’intérieur, on s’installe dans un décor cosy. S’y côtoient mobilier de brasserie indus’, confortables banquettes et tissus colorés, le tout dans un espace de 200m² avec une plaisante hauteur sous plafond.

Bordeaux Café joyeux

Michael Boudot

Café, lunch, goûter et happy hour privatisées

Le midi, c’est un ballet de salades, soupes, chaudes ou froides, lasagnes revisitées, onctueux croque-monsieur et efficaces tartes salées qui défilent de la cuisine ouverte à nos couverts. Le tout est fait maison avec des produits frais et de saison. Il existe 3 menus (à 13€ ou 15€). Leur composition change toutes les quinzaines. Si le chocolat chaud et les cookies trois chocolats font un carton à l’heure du goûter, ils laissent ensuite la place à un joyeux happy hour. Il n’est d’ailleurs pas rare de voir l’étage du café réservé pour afterworks privés. Bref, un énième spot bordelais pourrait-on dire. À l’exception près que celui-ci joue un rôle social majeur et qu’il multiplie les superlatifs.

Bordeaux café Joyeux

Michael-Boudot-Bordeaux

Un café-restaurant solidaire favorisant l’inclusion des personnes porteurs de handicap

Café Joyeux est le premier restaurant qui contribue à l’inclusion de personnes en situation de handicap mental et cognitif. Sa mission est de rendre le handicap visible et de favoriser la rencontre en proposant du travail, en milieu ordinaire, à des personnes éloignées de l’emploi. Il est le premier café solidaire. À noter qu’il forme des personnes majoritairement porteuses de trisomie 21 ou de troubles cognitifs à l’instar des troubles du spectre autistique.

Il est l’un des rares concepts solidaires à être économiquement indépendant. La preuve en est que le café fait des petits. Aujourd’hui, Café Joyeux c’est 5 adresses en France, 51 personnes en situation de handicap mental et cognitif et 10 managers pour les accompagner. Les équipiers joyeux intègrent d’ailleurs les cafés en CDI, en fonction de leurs capacités, occupant différents métiers de la restauration. Et comme la joyeuse famille ne cesse de s’agrandir, les enseignes ont même développé leur propre café de spécialité en grain, capsule et moulu dont l’intégralité des bénéfices contribue directement à l’ouverture des futurs établissements.

menu du jour restaurant Joyeux Bordeaux

L’enseigne franchit toutes les frontières, sociales comme physiques. Elle ouvrira d’ailleurs bientôt son premier café en dehors de France, à Lisbonne plus exactement. Bref, si son grisant concept en fait aujourd’hui le roi des superlatifs, Café Joyeux est avant tout LE spot du quartier Fernand Lafargue pour se poser en terrasse ou enfoncé dans de radieux coussins et déguster un bon café amoureusement préparé. Allez!

Café Joyeux
31 Rue Sainte Colombe
Mardi -mercredi 9h-20h / jeudi-samedi 10h-22h
Facebook
Instagram

 

Et pour les brunchs lovers, voici les cafés où bruncher même en semaine!