actuSortir

Une exposition dédiée aux sneakers au Musée des Arts Décoratifs et du Design

Avec plus de 400 paires, des films, des documents d’archives, des photos et des témoignages, l’exposition « Playground » retracera l’évolution de cette industrie gigantesque et présentera la sneaker dans toutes ses dimensions culturelles. À voir à partir du 26 mars.

Baskets, tennis, trainers ou sneakers, peu importent leurs noms, elles ont marqué notre façon de vivre et de nous habiller depuis le début du XXe siècle. Portées par des millions de personnes à travers le monde, les sneakers sont devenues, en quelques décennies, un objet de consommation de masse qui transcende le genre, l’âge et les milieux socio-culturels. Comment une simple chaussure de sport quitte-t-elle les terrains pour s’imposer comme un véritable accessoire de mode sur tous les trottoirs du monde et générer une rivalité industrielle aux enjeux économiques colossaux ?

Avec plus de 400 paires, des films, des documents d’archives, des photos et des témoignages, l’exposition retracera l’évolution de cette industrie gigantesque et présentera la sneaker dans toutes ses dimensions culturelles.

Dans un premier temps, les visiteurs découvriront une sélection de plusieurs modèles emblématiques, créés entre 1920 et aujourd’hui, qui constituent des marqueurs forts dans l’histoire des sneakers. Portés par des stars du sport, témoignant d’innovations techniques révolutionnaires, promotionnés par des rappeurs, des skateurs de renom ou conçus par de grands couturiers, designers ou artistes iconiques, les modèles sélectionnés ont tous une histoire à raconter. Ils sont les reflets d’un moment, d’une époque ou d’un phénomène de société.

L’exposition proposera ensuite de découvrir l’évolution historique de cette ascension. Longtemps réservées aux activités sportives, les sneakers vont dépasser progressivement ce domaine pour jouer un rôle essentiel dans la culture urbaine et la mode. Le transfert du sport à la rue est intimement lié à l’émergence des contre-cultures aux Etats-Unis et en Europe dès les années 1970. Symboles de l’anticonformisme, outils de distinction pour des icônes du Hip Hop, de la Break Dance ou d’affirmation sociale et culturelle de certaines minorités, les sneakers se retrouvent bientôt aux pieds de tous et deviennent l’objet démocratique par excellence dans les années 1980. Films, photos et témoignages retraceront ce succès fulgurant.

Un troisième volet reviendra sur les principales innovations qui ont marqué le marché de la sneaker depuis sa création et mettra en avant les recherches développées par les départements dédiés des grandes marques qui se livrent depuis quelques années à une course à l’usage des nouvelles technologies. Une évolution qui répond aujourd’hui aux enjeux de la mode éthique et du développement durable, et stimule l’imagination des étudiants des grandes écoles de design.

Les acteurs importants du monde des sneakers seront mis en valeur, des collectionneurs – les sneakerheads – aux designers qui ont contribué aux plus grands succès comme Jacques Chassaing, designer chez Adidas depuis 1981 à qui l’on doit notamment la chaussure de basket Forum, ou Tinker Hatfield, auteur de la Nike Air Max 1 ou de la célébrissime Air Mag du film Retour vers le futur 2.

 

On y va :
Du 26/03/2020 au 27/09/2020
Musée des Arts décoratifs et du Design
39 rue Bouffard à Bordeaux
Plein tarif 5 €, réduit 3 €

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer