actu

Le festival Chahut revient en format mini cette semaine

Le festival Chahuts est annulé, mais de ses cendres naît un nouveau rendez-vous, un MiniChahuts, au format de poche, intime et chaleureux les 13 et 14 juin.

Une fois passés la stupeur, le silence et le vide liés à la crise sanitaire, voici le moment de proposer une forme de retrouvailles, en présence « réelle », garantie sans écran ! Les arts de la parole explorent l’adresse directe, les yeux dans les yeux avec les spectateurs. Ils créent un cercle intime d’écoute et d’échanges, qui s‘adapte aux contraintes sanitaires actuelles.

MiniChahuts propose un ensemble de formes artistiques légères pour des toutes petites jauges de 8 à 18 personnes. Ces rassemblements à échelle humaine offrent un cadre privilégié pour sortir de la torpeur, se retrouver, palabrer, explorer, rire et philosopher.

« Parler l’invisible » était le thème prévu de l’édition 2020 du festival : dire les invisibilités sociales, culturelles, contextuelles. Ce MiniChahuts est dédié à celles et ceux qui ont travaillé dans l’ombre, les travailleuses, les travailleurs, qui, au péril de leur santé, nous ont permis de manger, de nous soigner, de nous faire tenir. Les artistes invités – qui étaient tous prévus dans la programmation initiale du festival – suivent ce fil invisible.

Donner de la voix et porter attention aux « invisibles » (Choeur de chômeurses avec Mariele Barizol, Dina Khuseyn, Emilie Houdent et un groupe de femmes complices). Arpentage du livre Le travail gratuit : la nouvelle exploitation ? de Maud Simonnet avec l’Etabli).

Plus d’informations sur http://www.chahuts.net/

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer