actuSortir page d'accueil

Le projet du futur RER bordelais avance

La Région Nouvelle-Aquitaine, la Métropole et la SNCF pourraient développer un « RER Métropolitain », en s’appuyant sur le réseau ferroviaire TER existant

Marre de passer sa vie dans les bouchons ou dans un tram bondé ? Vous êtes loin d’être le seul ! Depuis plusieurs mois, la Métropole planche sur le sujet de la mobilité et de la réduction des temps de transports pour les habitants. La solution pourrait peut-être se trouver dans le réseau TER de la SNCF, qui pourrait être remanié pour accueillir de plus nombreux métropolitains et leur faire gagner du temps dans leurs transports quotidiens.

C’est l’élu de Mérignac Gérard Chausset, qui a lancé l’idée qui fait mouche auprès de ses homologues de la Métropole. Le concept est simple : améliorer le réseau, d’ouvrir deux gares (Médoquine à Talence et halte ferroviaire Sainte-Germaine au Bouscat)  et faire de Bordeaux Saint-Jean une gare de passage, et non plus une station terminus comme c’est aujourd’hui le cas. Les trains pourraient ainsi s’arrêter dans les 18 gares de la Métropole en un seul trajet.

La SNCF vient de nommer un responsable du projet : Edouard Parant. Une ligne Libourne-Arcachon sans changement à Bordeaux est ainsi annoncée pour 2025, Saint-Mariens-Langon pour 2028. Deux haltes au Bouscat et à Talence seront également crées.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer