Connect with us

Manger

Connaissez-vous les spécialités culinaires bordelaises ?

Published

on

A Bordeaux, manger est une véritable religion. Entre terre et mer, la gastronomie bordelaise et aussi riche que variée. Mais connaissez vous toutes les spécialités de notre belle ville ? Tour d’horizon du meilleur de la cuisine de chez nous.

Le canelé

Avec un seul « N », le canelé est la star des pâtisseries bordelaises. L’histoire raconte que cette petite bouchée est rattachée à l’histoire viticole de la ville. En effet, les viticulteurs, qui utilisaient du blanc d’œuf pour effectuer le collage du vin n’avaient que faire des jaunes restants. Si cette technique de vinification n’est désormais plus utilisée, cette pâtisserie craquante au cœur fondant a quand à elle perduré. Jusqu’à devenir l’emblème de notre ville.

La lamproie à la bordelaise

Pas toujours ragoutante, mais pourtant très appréciée par les bordelais, la lamproie cuisinée au vin rouge fait partie du paysage gastronomique incontournable de notre région. Pêchée entre février et mars dans la Garonne, la lamproie est une sorte de serpent des mers à l’allure préhistorique, munie d’une ventouse à la place de la bouche. Un peu oubliée des citadins, de nombreuses familles perpétuent encore la recette historique : la lamproie est saignée, et mijote plusieurs jours dans des litres de vin rouge.

Le grenier médocain

Le Pays basque à son jambon, nous avons notre grenier. Son nom, qui étonne les novices vient enfait de son origine : le Médoc, qui, avec ses nombreux champs de blé, était considéré comme le grenier de Bordeaux. Comptant parmi les mets favoris du Général de Gaulle, qui s’en faisait livrer chaque semaine, le grenier médocain est une charcuterie fabriquée à partir de la panse du porc. Très relevée, elle accompagne parfaitement les vins de la région.

Les bouchons de Bordeaux

Les bouchons de Bordeaux sont de délicieux petits biscuits à base de pâte feuilletée, de pâte d’amande et de raisins confinés. Très peu connue, même chez les bordelais, elle a été créé en 1976 par un pâtissier du crû. On la trouve aujourd’hui dans les épiceries fines, les caves à vin et quelques pâtisseries de la ville.

La crépinette

Les huîtres, c’est quand même vachement plus chouette avec des crépinettes ! En effet, la crépinette fait partie du folklore local girondin lors des fêtes de fin d’année. Cette petite boule constituée de chair à saucisse et enroulée de crépine est garnie à l’envi de truffes, de persil ou d’armagnac… Les vrais savent qu’il faut alterner (dans l’ordre !) huîtres, crépinette et vin blanc !

Suivez-nous sur Facebook

Les plus populaires

La météo à Bordeaux