Lac bleu de Guizengeard : Randonnée magnifique à 1h de Bordeaux

il y a 9 mois

Slide

Pour assouvir votre soif d’aventure et vous immerger dans la beauté sauvage de la nature, rien ne vaut une magnifique randonnée au cœur de la forêt de la Double Saintongeaise, située dans l’arrière-pays Charentais. À 1h de Bordeaux, vous découvrirez la Balade Lac Bleue de Guizengeard.

La balade autour du lac de Guizengeard suit un itinéraire en boucle de 3 kilomètres. La boucle est adaptée à tous les niveaux de marcheurs grâce à sa facilité d’accès.

L’eau du lac est cristalline et d’une transparence remarquable, ne contenant aucune particule en suspension qui puisse obscurcir la lumière. Ainsi, la lumière se reflète intégralement dans le lac, créant une palette de teintes allant du turquoise au bleu azur. L’endroit enchanteur des randonneurs et des amoureux de la nature.

Un lieu à préserver

Vous pouvez explorer ce lieu à couper le souffle en empruntant deux sentiers : le circuit du Grand Bois du Marais et le circuit des Guêpiers. Après une marche d’environ 20 minutes au cœur de la forêt de pins, vous serez récompensé par la découverte d’un panorama à couper le souffle. Comme si vous étiez au bout du monde ! Devant vous s’élèvent d’impressionnantes falaises dorées, témoignage de l’exploitation passée du sous-sol. Ces falaises peuvent atteindre jusqu’à une trentaine de mètres de hauteur, mais seuls 10 à 15 mètres émergent au-dessus de la surface de l’eau.

Le Conservatoire Régional d’Espaces Naturels de Poitou-Charentes est actuellement le propriétaire du site. Il s’engage activement dans la restauration du terrain en vue de le convertir en une réserve naturelle tout en protégeant la biodiversité environnante.

À l’origine de ce paysage

Crédit : Joe Carducci

De 1975 à 2013, l’exploitation de l’argile blanche par l’activité humaine a profondément altéré cet environnement forestier. Avant, se trouvait une ancienne carrière de kaolin. Elle produisait une précieuse terre blanche utilisée dans la fabrication de porcelaine, tuiles, briques. Ainsi que dans l’industrie cosmétique et pharmaceutique. Pour extraire et traiter le kaolin, d’énormes quantités de matière étaient déplacées, creusant des profondeurs atteignant jusqu’à 40 mètres.

Après la cessation de l’exploitation industrielle de l’argile blanche, la nature a peu à peu repris possession de ce territoire. Transformant cette vaste carrière à ciel ouvert en un lac artificiel profond que nous découvrons aujourd’hui.

Ce nouvel écosystème demeure encore relativement jeune. En raison de l’acidité des sols, il est inhospitalier pour la vie aquatique, les algues, les poissons et les amphibiens.

Bien évidemment, il ne faut pas se baigner.


Voici d’autres bons plans :

Lac bleu

Guizengeard

16480 Guizengeard

1h en voiture de Bordeaux