La communauté Mexicaine Bordelaise vous invite à célébrer : Dia de Muertos

il y a 3 mois

Slide

La communauté Mexicaine bordelaise vous invite au Marché de Lerme pour partager leur traditionnelle fête des morts : Dia de Muertos

Dia de Muertos bordeaux

Les mexicains.es, les bordelais.es et les latinos/latinas se retrouveront pour fêter et édifier un traditionnel Autel des Morts (Ofrenda / Altar de Muertos) du samedi 30 au mercredi 3 novembre.

Voici le programme au Marché de Lerme :

Samedi 30 octobre :

16h – Inauguration de l’autel des morts
17h30 – Concert animé “L’Homme qui ne croyait pas aux morts”

Dimanche 31 Octobre :

De 15h à 17h – Atelier de Broderie Mexicaine inspiré par le Jour des Morts – Au cours de l’atelier, vous apprendrez différents points de base que vous pourrez appliquer dans votre projet. Vous pourrez broder des éléments représentatifs de l’Ofrenda du Jour des Morts, comme un petit crâne, une fleur de cempasuchil ou du papel picado.

* Niveau débutant * Coût : 20 euros * Durée 2 heures * Matériel inclus

Information et inscriptions : mexicanosenbordeaux@gmail.com

17h30 – Piñatas pour les enfants et les adultes aussi !

A partir de 18h30 – Recueillement de la communauté mexicaine pour célébrer le Dia de Muertos avec le traditionnel Pan de Muertos et un chocolat/café chaud. 18h15

Mardi 2 novembre

A partir de 18h30 – Recueillement de la communauté mexicaine pour célébrer le Dia de Muertos avec le traditionnel Pan de Muertos (s’il en reste encore   ) avec quelques boissons pour l’occasion.

Plus d’informations- mexicanosenbordeaux@gmail.com

L’Autel des Morts est un élément fondamental de la tradition de “Día de Muertos” (Jour des Morts au Mexique) qui consiste à installer, chez soi ou dans un lieu public, un autel domestique en l’honneur des défunts de la famille ou des êtres chers.

Il est constitué de différents niveaux (généralement deux, trois ou sept) sur lesquels on dépose un certain nombre d’objets et d’offrandes, de la nourriture et des fleurs pour les les morts.

Histoire :

La Toussaint à la mexicaine :

Selon les traditions pré-hispaniques (avant la Conquête, la célébration pouvait durer des semaines par les Aztèques, Mayas, Purepechas, Nahuas et Totonacas), les habitants du « monde des morts » ont la permission, les 1er et 2 novembre (dates catholique), de rendre visite à leur famille qui les attend pour leur rendre hommage.

Durant deux jours, les gens décorent leur maison et les cimetières avec des papiers multicolores et préparent un autel avec des fleurs, des bougies, des crânes traditionnels en sucre, des plats et des boissons que leurs ancêtres ont aimés de leur vivant.

Ils les aident à trouver le chemin et à leur donner la force de retourner dans leur monde pour revenir l’année suivante. Dans tout le pays, il y a de la musique et des célébrations. Au Mexique ce sont les seuls jours où la mort n’est pas triste, et nous non plus. Mexicanos en Bordeaux