Connect with us

Sortir

Bientôt un métro à Bordeaux ?

L’enseignant chercheur Mickaël Baubonne pense que la métropole bordelaise pourra difficilement se passer d’un métro d’ici 10 ans. Il a publié une étude qui présente deux probables lignes de métro. Le quotidien 20 minutes lui a laissé une large tribune jeudi.

 

C’est dans le quotidien 20 minutes, jeudi dernier, que Mickaël Beaubonne, docteur en droit public à l’université de Bordeaux et enseignant-chercheur à l’université Bretagne Sud, l’a assuré : « Il n’y a pas le choix, la métropole pourra difficilement se passer d’un métro, surtout avec l’objectif d’un million d’habitants en 2030. » Selon ce dernier, une ligne de métro permettrait de désengorger les lignes de tram, qui arriveront bientôt à saturation. « Le métro n’est pas un concurrent mais le meilleur allié du tramway et le métro seul à Bordeaux ne suffirait pas. »

Deux lignes en projet

Ligne 1 du métro à Bordeaux

Lors de son étude, Mickaël Baubonne a imaginé deux lignes. La M2, qui relierait Pessac à la rive droite en passant par Mérignac, Caudéran et Gambetta. « L’autre ligne, la M1, partirait de Talence – en réactivant la gare de la Médoquine aujourd’hui désaffectée -, il y aurait un tronc commun jusqu’à Bourranville, ensuite elle basculerait sur la ligne de ceinture, irait jusqu’à Ravezies, plongerait sous terre pour rejoindre l’ancienne gare Saint-Louis, et à partir de là ferait tous les cours jusqu’à la gare Saint-Jean, d’où on rejoindrait l’Arena en traversant Euratlantique », rapporte 20 minutes.

 

Ligne 2 du métro à Bordeaux

Un projet à 1,6 milliard d’euros

La Métropole à donc jusqu’à 2030 pour se forger une cagnotte de 1,6 milliard d’euros, le montant nécessaire à la création des 38 km de lignes de métro. Soit un coût à 90 millions d’euros du kilomètre pour le réseau central.

« La priorité aujourd’hui, est-ce l’investissement dans un grand contournement routier évalué à un milliard d’euros, ou dans un transport en commun performant qui permet d’irriguer toute la métropole. Voire au-delà, et qui réduirait de 22 % la durée des déplacements ? », s’interroge le chercheur.

Le dossier d’un métro n’est pas pour l’instant sur la table des élus de la métropole, mais la question de transports plus performants devrait rapidement se poser.

Retrouvez toute l’étude deMickaël Baubonne ici.

Le meilleur de l’information à Bordeaux ici.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Suivez-nous sur Facebook

Catégories

La météo à Bordeaux