Talence : La commune recycle les masques jetés en matériel scolaire

il y a 1 mois

C’est une première ! Une grande collecte de masque usagés et jetés va être expérimentée dans la commune de Talence. Une vingtaine de bornes seront installées pour recevoir ces masques de protection sanitaire jetables pendant 6 semaines.

Collecte & délissage

L’objectif premier de cette expérimentation et de transformer ses masques recycler en matériel scolaire. Cette opération débutera le lundi 15 mars pour une durée totale de 10 semaines. Le communiqué de la ville explique : « Qu’après avoir été récoltés, les masques sont mis en quarantaine et décontaminés avant d’être broyés » pour ensuite les transformer en matériel scolaire.

Pour se faire, ce sont deux entreprises d’insertion talençaises qui se chargeront de la collecte et du délissage. Le délissage ça consiste en quoi ? Il s’agit simplement du fait de retirer la barre métallique présente dans les masques chirurgicaux. ECO-AGIR (association de collecte, traitement, recyclage) sera la première entreprise à s’occuper de la collecte des déchets puis Platxil (start-up spécialisée dans le recyclage des déchets textiles) prendra la main.

50 millions de masques jetables

La commune s’auto-proclame ainsi première commune de la métropole bordelaise à s’attaquer réellement au problème : « A leur réception, Plaxtil les décontamine grâce à un passage dans un tunnel de rayons ultraviolets qui annihile tout virus ou germe en moins de cinq secondes, avec une efficacité de 100%. Ce dispositif a été mis au point et validé par l’Agence Régional de Santé. Les masques sont ensuite broyés pour être transformés en règles, équerres et rapporteurs »

Et c’est un fait réel. Il est à savoir que chaque semaine 50 millions de masques sont utilisés en France. Alors imaginez-vous seulement une seule seconde le nombre de ces maudits bouts de plastiques jetables qui traînent dans les rues … Enfin, la Ministre de la transition écologique du gouvernement Castex a communiqué ceci : « Les masques jetables n’ont rien à faire dans la rue ou la nature ! Chaque semaine, nous en utilisons 50 millions en France. Soyons responsables : jetons-les à la poubelle. C’est le message simple de la campagne lancée aujourd’hui »