Que risquez vous en organisant un apéro en plein confinement ?

il y a 5 mois

Le confinement a entraîné la fermeture des bars au plus grand désespoir des Bordelais … Et pour couronner le tout, les soirées organisées ne sont plus d’actualité ! Certains n’hésitent pas à transgresser les règles pour se retrouver autour d’un verre. Mais quelles sont les règles qui s’appliquent à votre domicile lors de ce confinement ? Attention, le non-respect de ces consignes peut coûter bien plus cher que quelques bières …

Qu’on se le dise, beaucoup de petits malins trichent pendant le confinement.
La règle est simple : pas de sortie sans attestation. Concernant les rassemblements privés, c’est tout simplement I-N-T-E-R-D-I-T ⚠️ Plus de petites soirées improvisées ou de grosses beuveries entre amis.

Quelques exceptions

On fait le point sur les rares exceptions à cette interdiction et sur les sanctions encourues.
Les seules exceptions s’appliquent aux mariages et aux enterrements, où 30 personnes sont autorisés. 30 personnes pour les cérémonies, personnel des pompes funèbres comprises.

Pour les mariages en revanche, il est possible de se réunir à la mairie ou dans des lieux avec 6 personnes au maximum. Mariés compris, cela va de soi !

Attention aux sanctions

Les sanctions pour les amoureux du risque (qui invitent des gens chez eux) sont les mêmes que celles prévues pour non-respect du reconfinement. 135 euros par personne pour toute entorse aux règles imposées.

De plus, si vous récidivez dans les 15 jours, le montant s’élèvera alors à la hauteur de 200 euros ! Mais certains excellent encore plus ! Pour trois violations consécutives des règles, l’amende s’élèvera à … 3 750 euros ! Et en prime : 6 mois prison.
Et oui, ça commence à faire très très très cher le verre …

Si les forces de l’ordre n’ont pas le droit d’entrer dans votre domicile sans votre accord pour bien vérifier si le confinement est respecté, ne tentez pas le diable.
En revanche, les policiers peuvent attendre les invités dehors !

C’est vous qui voyez 😅