actu

Gironde : utiliser l’urine des lycéens pour en faire de l’engrais

Une solution écologique, ancrée dans l’économie circulaire, moins chère et aussi efficace que les intrants minéraux.

Une jeune société va installer des urinoirs assez spéciaux dans les établissements scolaires. Basé à Loupiac-de-la-Réole, Toopi Organics souhaite récolter de la matière première pour fabriquer du fertilisant agricole.

Toopi Organics

Vous ne connaissez pas encore Toopi Organics ?

Cette jeune société a déjà fait beaucoup parler d’elle. Son objectif est donc de transformer le pipi humain, en véritable engrais agricole. Selon Michael Roees, président de Toopi, ce processus a déjà fait ses preuves :
« Nous utilisons l’urine humaine comme substrat pour faire pousser des bactéries qui ont un fort intérêt pour l’agriculture ». En 2019, la société comptait 3 salariés. Aujourd’hui, le projet évolue et la société estime un recrutement de 20 personnes d’ici début 2021.



Si ça marche bien ? Le maire de La Réole a même annoncé un partenariat entre Toopi Organics et le Conseil Régional ! Dans quelques semaines, un projet expérimental sera mis en place où des urinoirs spéciaux seront installés au lycée Jean-Renoux.

Tout le monde y trouve son compte

C’est par le biais d’une entreprise locale que l’urine sera transformée en engrais.
Dans ce projet, tout le monde est gagnant :

– Matière première recyclée pour Toopi Organics et donc pour les agriculteurs
– Economie d’eau pour le lycée
– Sollicitation de la station d’épuration de La Réole amoindrie

De nouveaux urinoirs devraient être installés dans tous les lycées de la Région si cette expérimentation est validée. Enfin, des discussions suivent leur cours entre le Département et plusieurs communes du secteur.

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer