Confinement : 4 types de publics autorisés à poursuivre la pratique sportive

il y a 1 an

Slide

À partir d’aujourd’hui, la Ville de Bordeaux a annoncé que la piscine Judaïque Jean Boiteux et le stade Chauffour seront ouverts chaque samedi entre 9h et 13h pour les handicapés. 

Dans le cadre du décret interministériel du 29 octobre, cette deuxième vague de confinement implique la fermeture de tous les établissements sportifs qui reçoivent du public.
Ainsi, les amoureux des pratiques sportives se sentent quelque peu frustrés …

Décret : Le décret prévoit la fermeture de tous les établissements sportifs recevant du public (de type X et PA), conduisant à la fermeture au public des piscines, gymnases, stades, city-stades, skate-parcs, aire de renforcement musculaire, des terrains extérieurs de basket, des équipements du parc des sports Saint-Michel, ainsi que des sites sports pour tous (Chauffour, Stéhelin, Plaine des Sports Colette Besson, Stade Charles Martin).

Quatre types de publics autorisés

Seulement quatre types de publics sont autorisés à poursuivre leur sport favori :

– les sportifs professionnels et de haut niveau
– les groupes scolaires et périscolaires
– les bénéficiaires de formations continues ou d’entraînements obligatoires pour le maintien des compétences professionnelles
– les personnes handicapées

Justificatif obligatoire

De plus, au-delà du décret qui permet l’accueil des clubs handisport et sports adaptés sur les créneaux habituels, la Ville de Bordeaux a pris d’autres mesures : “l’ouverture est spécifiquement dédiée aux sportifs du grand public en situation de handicap (munis d’un justificatif de la maison départementale du handicap), pour leur permettre de poursuivre leurs disciplines habituelles.”

Dorénavant, la piscine Judaïque Jean Boiteux et le stade Chauffour seront ouverts à partir d’aujourd’hui, entre 9h et 13h.
Enfin, concernant l’entrée, le tarif ne change pas, avec la possibilité d’être accompagné d’une personne (par sportif.) L’accès au stade Chauffour quant à lui reste gratuit, mais toujours sur présentation d’un justificatif, avec un accompagnant autorisé.