Bruges : Des forêts urbaines plantées avec « une croissance 10 fois plus rapide »

il y a 10 mois

Slide

C’est officiel : La commune de Bruges va en implanter une douzaine d’arbres dans les prochaines années.

Dans la banlieue de la ville de Bordeaux, Bruges a lancé cette semaine son opération de mini-forêts urbaines. Cette initiative s’inscrit dans le projet métropolitain « 1 million d’arbres plantés sur le territoire ». Rendez-vous dans quelque mois pour voir douze petites pouces !

Des espaces de fraicheur

Avec le réchauffement climatique actuel, le but est de créer des espaces de fraicheur afin de « de réduire la température de plusieurs degrés et d’améliorer la qualité de vie, notamment en période de canicule » précise la mairie. Mais comment ça marche ?

Une grande diversité d’arbres est condensée (trois à cinq plants par mètre carré) sur une parcelle de terre bien alignée. Petite précision et pas des moindres, ces mini-forêts « ont une croissance 10 fois plus rapide et ne prennent qu’un mètre par an », ajoute l’adjoint à la maire au cadre de vie et aux mobilités, Sébastien Bringtown.

Une réelle démarche écologique

Enfin, la maire précise qu’elle « n’installera pas de mobilier urbain supplémentaire dans ces mini-forêts mais elle prendra à chaque fois en compte les aménagements déjà existants comme sur le site de Bergson. » Ces sites resteront ouverts 24h/24h, sans arrosage automatique (dans le prolongement de ce projet écologique).

Coût de l’opération cofinancée par Bordeaux Métropole et la mairie de Bruges : 430 000 euros.