Bordeaux : Un nouveau restaurant pour les fans de glisse

il y a 2 ans

Slide

Découvrez l’Alai Surf Café, une nouvelle enseigne de nourriture et boissons à emporter consacrée à la surf-culture.

Alaia Surf Café

Mêler restauration et culture des vagues ? C’est chose faite pour Jérôme Cordoba, ancien pompier professionnel et aujourd’hui patron de l’Alaia Surf Café.

Nos confrères du Journal Sud Ouest se sont rendus sur place. Jérôme est un surfeur aguerri qui a fait le tour du monde pour dénicher les plus beaux spots. Après avoir créé le Bordeaux Surf Festival, ce passionné de glisse a ouvert le 16 décembre 2020 l’Alaia Surf Café situé sur le quai des Queyries.
C’est un endroit vous immerge dans la culture du surf tout en vous proposant des petits plats et boissons à emporter (dans l’attente d’ouvrir un véritable restaurant).


Le concept :

Les plats et bières proposés ont un lien culturel ou géographique avec le Surf.
“Nous avons créé huit recettes à partir de mes spots de surf préférés : Hawaï, l’Australie, la Polynésie, le Brésil, les Caraïbes, le Maroc, la Réunion et l’Indonésie” explique Jérôme Cordoba. Il s’est associé au chef cuisiner Thomas Jean, déjà responsable de plusieurs restaurants à Bordeaux.

Pour exemple : le “poke bowl” représente Hawaï, spécialité de l’île américaine.
Les Caraïbes sont mises à l’honneur par un curry de courgette, un tajine pour le Maroc, et ainsi de suite. Thomas Jean et Jérôme Cordoba essayent “d’être éco-responsables au maximum, en travaillant avec des légumes de saison, ou en évitant d’utiliser trop de plastique”.

La Surf Solidarité

Crise sanitaire oblige, “ça n’a pas été facile de trouver des financements juste après la sortie du confinement. Les banques n’étaient pas vraiment prêtes à s’engager sur un projet de restauration.” 
De nombreux acteurs du monde du surf (Surf Rider ou encore EuroSima) ont soutenu ce projet dont les travaux pourront commencer à l’autonome.

Enfin, si la situation sanitaire le permet, l’Alaia Surf Café pourrait ouvrir le 20 janvier et accueillir du public. Jérôme Cordoba rappelle avec enthousiasme son objectif : “que les gens puissent venir boire une bière le soir, en suivant les grandes compétitions de surf sur notre écran de télé”.


Programmation culturelle :

> Diffusions de compétitions de surf et de documentaires
> Concerts en intérieur et extérieur au fil des saisons
> Rencontres et conférences
> Expositions et vernissages d’artistes
> Démonstrations de gloss
> Et bien plus encore…

Alors, hâte ? 🤙🏻