Bordeaux : Réclamation d’un couvre-feu repoussé à 19h

il y a 4 semaines

Le médecin et chef de file de l’opposition juppéiste à Bordeaux Métropole, Patrick Bobet compte bien faire bouger les choses. Aujourd’hui, il a saisi la Préfète de la Gironde pour demander un couvre feu à 19h plutôt que 18 heures, voulant bénéficier du passage à l’heure d’été pour lancer l’expérimentation.

Bordeaux réfléchi à un allégement du couvre-feu alors qu’un reconfinement potentiel plane sur l’Île-de-France, les Hauts de France et Provence-Alpes-Côt-d’Azur. Le maire de Bordeaux Pierre Hurmic avait déjà demandé à ce que le couvre-feu soit retardé jusqu’à 20 heures. Cette semaine c’est donc Patrick Bobet qui prend le relais en préconisant un couvre feu à 19h.

“On voit bien le climat de morosité et la violence qui monte”

Patrick Bobet : “Aujourd’hui, les Français se lèvent tôt, poursuit Patrick Bobet. Ils vont travailler toute la journée et en sortant ils courent effectuer quelques courses avant de rentrer chez eux. Ce n’est pas une vie. On voit bien le climat de morosité et la violence qui monte. Une heure de respiration sociale serait de nature à calmer tout cela“. C’est fait, il rappelle également qu’une expérimentation n’engage pas à grand-chose. Enfin il a proposé à la préfète de Gironde qui selon lui serait déjà intéressée.

Malgré tout, l’avis du chef de fil de l’opposition juppéiste ne fait pas l’unanimité. En effet le président socialiste de Bordeaux Métropole et maire de Merignac et répond : “Je ne sais pas ce que les gens vont comprendre, affirme-t-il. Je pense qu’il vaut mieux qu’il y ait une décision globale et que les gens n’aient pas à s’interroger sur ce qu’ils peuvent faire selon les différents lieux. Et la question est davantage, en cas de reconfinement à Paris, d’interdire la circulation. Si vous permettez aux gens de Paris de venir ici en Gironde parce que la transmission du virus est moins forte, on sait ce que cela va donner“.

Affaire à suivre !