Bordeaux : Bientôt vers un doublement du réseau de couloirs de bus

il y a 2 mois

Slide

La Métropole a annoncé qu’elle allait ouvrir 80 km de couloirs de bus supplémentaires et créer 104 km de « bus express ». Il s’agit des bus censés rouler en site propre et dégagé du trafic automobile. Un sacré casse tête ! 

Ce jeudi 23 septembre les élus de Bordeaux Métropole ont passé près de cinq heures à débattre du nouveau « schéma des mobilités ». Selon le Journal Sud Ouest : ” le nouveau schéma confie désormais au bus le rôle tenu jusque-là par le tram.” En gros les bus vont connaitre des changements spectaculaires. Le réseau TBM (d’ici 2030) se doit de mettre en place 80 km de couloirs de bus supplémentaires. (Soit un doublement par rapport au linéaire actuel)

La Métropole a aussi annoncé de 7 nouvelles lignes de « bus express », l’équivalent de  104 km. Sur le même principe que les trams, ces bus express ont leur propre réseau, leurs stations à eux ainsi que les différents temps de passages sont affichés (en principe un bus toutes les 10 minutes, voire moins). Enfin, les véhicules roulent à l’électricité.

Objectif : 50% de site propre

Dans le schéma imaginé par Bordeaux Métropole, le couloir de bus ressort d’une importance capitale. Et sans se voiler la face, nous savons tous qu’il est souvent très difficile de trouver la place pour les tracer et de les faire respecter.

Alain Anziani (président de la Métropole) propose ceci : sur au moins 50 % de leur parcours, les futurs bus express devront rouler en site propre. Pour faire simple c’est un réseau dédié qui ne se mélange au reste du trafic routier. Un objectif pas si facile à atteindre, où en hypercentre les places sont rares. Sud Ouest poursuit : “Par exemple, le futur bus express qui sera en service entre la gare Saint-Jean et Saint-Aubin-de-Médoc, en 2024, n’aura que 40 % de son parcours en site propre. Ailleurs, sur 60 % de son trajet, il ne pourra pas être au maximum de sa performance.”